Bio

Franck Paglieri est un artiste plasticien né en 1977 dans la région parisienne.

Ce site est entièrement consacré à son travail photographique. Il est resté fidèle à l’argentique et son traitement particulier de l’image est chimique et non numérique.

 

Il vit et travaille actuellement entre Tanger et Paris.

 

Son domaine est l’image, ses medium sont multiples : peinture, dessin, photographie…

Sa formation fut purement picturalle, Penninghen, Atelier de Sèvres, Beaux-arts mais il a toujours considéré la photographie comme une discipline complémentaire et l’a pratiqué même avant de prendre le pinceau.

 

« La photo et moi, nous nous sommes découvert tous les deux, petit à petit comme deux amants impudiques aux premiers temps de l’amour.

Mon laboratoire N/B fut mon premier espace de création, mon boudoir, mon fumoir, mon cabinet de recherche personnelle et intime, mon lieu d’expérimentation, en solitaire. » F.P.

 

            C’est suite à une expérience en tant qu’assistant photographe dans un grand studio parisien qu’il comprit le sens de la photographie. Ce n’est pas en studio mais en lumière naturelle, ce sera pour lui une évidence, et non des objets inanimés mais la vie crue du quotidien.

 

« J’aime la lumière naturelle, évite la mise en scène, j’aime quand à l’instant T l’ordre des choses met tout à sa place et que je suis là pour le capturer.

Je suis passif et dévoué à ce qui vient à moi, voilà ma philosophie de photographe !

Doisneau, brassaï, les humanistes… ce sont eux, la photographie. » F.P.

 

            Ainsi il a photographié pendant quinze ans le monde entier, toujours avec un regard tendre, altruiste et un souci accru de la composition juste. Ces divers voyages ont été sujet à diverses expositions et parutions notamment à la FNAC de Bordeaux, à Paris (Vaudoo gallery, F22 st germain…) et plus récemment à Tanger ( Loft, Insolites) parallèlement à ses expositions de peinture ( Nuit Blanche, Glazart…)

 

« En une fraction de seconde, mon appareil me permet de poser mon chevalet, de composer, de peindre… » F.P.

 

            Aujourd’hui il a trouvé son port d’attache à Tanger pour être témoin en photo d’une ville en pleine mutation. Il prépare ainsi un carnet de voyage en photos et dessins sur la Ville.